Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 mars 2014 3 26 /03 /mars /2014 19:49

Si la sphère digestive est le lieu où notre alimentation est transformée, elle est aussi le site privilégié de l’élaboration de nos défenses immunitaires. L’intestin n’est en effet pas seulement un organe de transit pour les aliments. Il joue aussi un rôle clé sur le plan immunitaire. Grâce d’une part aux cellules épithéliales qui constituent une barrière physique et assurent l’étanchéité aux micro-organismes, mais aussi une barrière mécanique et chimique. Et d’autre part à la flore intestinale qui joue aussi un rôle de barrière en cela qu’elle évite la colonisation par des micro-organismes pathogènes. Si l’équilibre est rompu, on assiste à l’altération de l’état général avec fatigue, ballonnements, constipation, troubles du sommeil. Les principales causes de cette altération sont généralement dues à un déséquilibre alimentaire, au stress, à une baisse immunitaire, une diminution de la motilité intestinale ou encore à des infections. Il en résulte un déséquilibre de la flore intestinale. Or la flore joue un rôle important dans la digestion et donc dans le métabolisme des nutriments et des vitamines qui stimule la réponse immunitaire et par conséquent nos défenses naturelles. Il est ainsi essentiel de préserver l’équilibre de ce système fragile en lui fournissant d’abord une alimentation saine et riche en nutriments appropriés.

La prise d’antibiotiques, une intoxication alimentaire, certaines combinaisons alimentaires, une mauvaise mastication, ou même une alimentation exotique peuvent faire apparaître des ballonnements, des aigreurs d’estomac, une fermentation, une mycose intestinale (Candida albicans), des troubles du transit, une intolérance au lactose, des allergies, des infections à répétition.
Ces symptômes ont principalement pour cause un déséquilibre de la flore intestinale. Le rôle de cette flore étant d’aider à la digestion et de nous protéger des bactéries pathogènes ou des mycoses en renforçant le système immunitaire.

  • Augmenter la consommation de fibres solubles, douces pour l’intestin : les céréales d’avoine, la farine d’avoine, l’orge…
  • Réduire la consommation de fibres insolubles, irritantes : le son de blé et les petits fruits.
  • Remplacer le pain blanc et le riz blanc par du pain complet biologique au levain et des céréales complètes.
  • Réduire les matières grasses, car elles stimulent les contractions de l’intestin.
  • Limiter les aliments qui peuvent provoquer des ballonnements, ceux qui contiennent beaucoup de fructose (les pommes avec leur peau, les figues et les dattes).
  • Éviter le café, le thé, l’alcool et le chocolat, les remplacer par de la chicorée, des tisanes, du maté
  • Remplacer les charcuteries, abats, crustacés, gibiers par des pâtés végétaux ou d’algues.
  • Remplacer le lait de vache par des laits d’amande, de châtaigne ou de riz.
  • Remplacer les épices par des fines herbes.
  • Consommer les crudités à la fin des repas.
  • Boire de l’eau fréquemment au cours de la journée.
  • Manger à des heures régulières, bien mastiquer et ne pas sauter de repas.
  • Éviter la surconsommation de sucres et de viande qui favorisent les fermentations intestinales. Préférer les sucres complets, les fruits séchés, le miel, les poissons et volailles, les œufs et les protéines végétales.

.

Partager cet article

Repost 0
Published by santenaturopathie - dans prévention
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de santenaturopathie
  • Le blog de santenaturopathie
  • : Améliorez votre santé par des méthodes douces et naturelles. Je suis intimement persuadée que cette approche globale de l'homme peut nous maintenir en bonne santé ou nous la faire retrouver. La naturopathie peut nous permettre d'être bien dans notre corps et dans notre tête, réduire le stress, prévenir la maladie.
  • Contact

Recherche

Archives