Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 mars 2014 3 12 /03 /mars /2014 20:04

Les nouvelles techniques d’exploration du cerveau ont enfin permis de démontrer que la fibromyalgie était une vraie maladie. Et les fibromyalgiques pas du tout des malades imaginaires. De ce fait, même si le diagnostic reste difficile, la prise en charge de la maladie change et s’améliore. Tous ses aspects – douleurs musculaires, problèmes de sommeil, gestion du stress – doivent être pris en compte de façon globale.

Dossier réalisé avec le concours du Dr Bauplé et de Vittoria Siegel (conseil en médecine nutritionnelle)

La mise en évidence des altérations du fonctionnement cérébral qu’elle induit a donné à la fibromyalgie le statut de maladie authentique. Mais cette nouvelle approche reste toutefois confidentielle et mal connue des médecins. C’est pourquoi le chemin vers la guérison reste compliqué et nécessite un fort investissement de la part du patient.

La fibromyalgie doit être abordée comme un trouble complexe de la gestion de la douleur dont l’évaluation nécessite la compréhension du contexte familial et social. Puis un bilan spécifique, tant clinique (considération des autres plaintes : fatigue, troubles du sommeil, etc.) que complémentaire (imagerie fonctionnelle cérébrale, dosages des neurotransmetteurs), doit être établi. L’objectif principal du traitement d’une fibromyalgie débutante est d’éviter le cercle vicieux qui conduit à une aggravation de la maladie et à des complications. C’est pourquoi il ne faut pas commencer par les traitements allopathiques puisqu’il a été démontré que les traitements antalgiques et antidépresseurs sont mis en échec dans 90 % des cas. Pour éviter ce cercle vicieux, voici nos recommandations. Le traitement de la maladie doit passer par :

La prise en compte du stress ou du traumatisme

Que son origine soit ou non connue, le stress a induit l’état de fatigue voire d’épuisement. Trois questions doivent être posées aux malades systématiquement :

  • Quel traumatisme ou quel stress intense avez-vous vécu au cours des six mois précédents les premiers signes de la fibromyalgie ?
  • De quel traumatisme avez-vous été victime ou témoin involontaire pendant votre enfance (avant 8 ans) ?
  • Votre mère aurait-elle vécu un traumatisme grave ou un stress important pendant le temps où elle vous portait dans son ventre ?

La constitution d’un collège médical autour et avec le patient est indispensable : la parole du malade doit servir de base de réflexion aux différents médecins appelés à le soigner.

Des thérapies cognitives et comportementales, relaxation, sophrologie, massages, pourront être proposées. Certains experts recommandent même ces thérapies en première intention car, selon certaines études, elles seraient plus efficaces que tout traitement médicamenteux.

Retrouver une activité physique, même mineure

Les douleurs occasionnées par la fibromyalgie amènent souvent le malade à cesser toute activité physique, voire à craindre tout mouvement et tout déplacement. Il faut absolument lutter contre cette tendance en employant, parfois, des stratagèmes simples :

  • Diviser en plusieurs étapes les tâches qui auparavant se faisaient d’une seule traite.
  • Faire chaque chose en conscience, c’est-à-dire lentement, en observant ce qui se passe aux niveaux physique, émotionnel et mental. Cela permet d’identifier quels sont les attitudes, les gestes et le rythme qui sont les meilleurs pour effectuer un travail.
  • Veiller à changer souvent de position.
  • Augmenter la dose d’efforts de façon progressive. Éviter les deux pièges habituels : s’interrompre ne serait-ce que le temps d’un week-end, ou abattre une lourde charge de travail parce qu’un jour, on se sent nettement mieux.
  • Pratiquer une activité de loisir chaque jour, selon ses goûts et le contexte. Sur le plan physique, on peut recommander des activités du type balnéothérapie, aquagym, programme de récupération physique personnalisé comprenant exercices aérobies et étirements doux.

Partager cet article

Repost 0
Published by santenaturopathie - dans pathologies
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de santenaturopathie
  • Le blog de santenaturopathie
  • : Améliorez votre santé par des méthodes douces et naturelles. Je suis intimement persuadée que cette approche globale de l'homme peut nous maintenir en bonne santé ou nous la faire retrouver. La naturopathie peut nous permettre d'être bien dans notre corps et dans notre tête, réduire le stress, prévenir la maladie.
  • Contact

Recherche

Archives